Devis Déménagement » Conseils » Comment alléger le devis d’un déménagement international ?

Comment alléger le devis d’un déménagement international ?

  • 1 septembre 20213 janvier 2022
Comment alléger le devis d’un déménagement international ?

Un déménagement à l’international n’est pas simple à organiser, car il faut prendre en considération de nombreux aspects comme l’emballage des affaires, le mode de transport, la douane, les formalités administratives, ou l’installation dans le pays de destination.

Le prix figure parmi les éléments à prendre en considération lors d’une expatriation à l’étranger, et il est souvent déterminant dans le choix de la société de déménagement ou d’autres prestations comme l’emballage.

Les dépenses liées à un déménagement à l’international varient en fonction de plusieurs éléments, dont le volume des affaires à emmener, la distance entre les deux pays, le mode de transport, ainsi que la période de départ. Ces prix peuvent être allégés si le client fait attention à certains détails, s’il évite des extras proposées par les déménageurs, ou s’il partage le transport avec d’autres personnes.

Déménagement à l’international, une organisation complexe

Pour déménager d’un pays à un autre, une logistique particulière et assez complexe doit être mise en œuvre. Une des solutions les plus judicieuses et les plus sûres est de faire appel à un déménageur professionnel, pour transporter les affaires en toute sécurité jusqu’à la nouvelle destination.

Le prix d’un déménagement à l’international dépend de plusieurs éléments incluant le volume à déménager, la distance à parcourir, le moyen de transport choisi, ainsi que l’itinéraire à emprunter. D’autres critères, souvent oubliés ou sous-estimés, peuvent impacter le prix, comme l’assurance déménagement ou la période dé départ.

Réduire le volume des affaires à déménager

Le prix d’un déménagement à l’international est impacté par le volume et le poids des affaires à transporter. Le devis de l’entreprise de déménagement est en effet établi en fonction de ce volume, et le prix est d’autant plus élevé que la quantité d’objets à déménager est importante.

Pour toutes les entreprises de déménagement, la grille tarifaire est basée sur le volume des affaires, mesuré en m³, que la famille doit emmener avec elle vers le pays de destination.

Pour les personnes qui déménagent avec un volume réduit d’effets personnels, il est possible d’avoir recours à la solution de groupage, mais toujours en faisant appel à un déménageur professionnel. L’envoi groupé consiste à partager un même conteneur entre deux ou plusieurs clients de la même société de déménagement, qui se charge par la suite d’acheminer les objets vers leurs destinataires.

La distance à parcourir, un frais fixe difficilement modifiable

Les tarifs appliqués par le déménageur varient considérablement en fonction de l’éloignement géographique entre le pays d’origine et celui de destination. Comme c’est le cas pour le volume à transporter, plus la distance est importante, plus le prix augmente.

Ce n’est pas en se basant sur cet aspect que le client a la possibilité de réduire le devis déménagement internationalcar il s’agit bien d’un élément non influençable et non modifiable.

Il est également utile de souligner que pour une même distance, certains itinéraires sont plus fréquemment empruntés que d’autres, leur choix peut donc baisser la facture de transport. Ces itinéraires présentent en effet une grande concurrence entre les déménageurs, d’où une offre importante.

Choisir le moyen de transport adapté

Dans l’organisation d’un déménagement à l’international, le choix du mode de transport des affaires est une étape cruciale, qui peut avoir un impact important sur le prix à payer.

Les clients ont généralement le choix entre la voie routière, la voie maritime et la voie routière, en fonction de leurs besoins, des possibilités existantes entre les deux pays et de l’urgence du déménagement. Chacune de ces options possède un certain nombre d’avantages et d’inconvénients, et il n’y a pas de meilleure solution, si ce n’est celle qui convient le mieux au budget du client et à ses besoins.

La voie routière, généralement en utilisant un camion, est une solution très prisée et extrêmement pratique pour les déménagements au sein de l’Europe. Le prix d’un déménagement international par camion inclut alors la distance à parcourir, le prix du carburant, ainsi que les dépenses liées aux péages d’autoroutes.

La voie maritime est intéressante pour les déménagements longue distance, et pour les volumes importants, car cette option utilise des conteneurs individuels ou à partager entre plusieurs clients. Le déménagement international maritime est l’alternative la moins coûteuse par rapport à l’avion, elle est idéale pour transporter du mobilier ou un véhicule, mais les délais d’acheminement peuvent être longs. Le transport maritime n’est donc pas adapté à ceux qui partent dans l’urgence.

La voie aérienne est un moyen de transport fréquemment choisi par les sociétés de déménagement, notamment quand les délais exigés par le client sont courts. Il s’agit en effet d’une solution rapide, qui permet d’acheminer les affaires en toute sécurité vers le pays de destination, même si cela doit se faire dans l’urgence.

L’avion est le mode de transport le plus rapide, mais aussi le plus cher. Il ne convient tout de même pas au déménagement des gros volumes de marchandises.

Certains clients et déménageurs optent pour une solution combinée, qui consiste par exemple à faire un acheminement par voie maritime, suivi par un transport routier, pour à la fois plus d’économie et de rapidité.

Choisir la bonne entreprise de déménagement

Pour réduire les coûts liés à un déménagement à l’international, la première étape est de choisir le bon prestataire de service. Pour cela, le mieux est de demander plusieurs devis et de les comparer, afin de faire jouer la concurrence et de trouver le déménageur le plus sérieux.

La meilleure société de déménagement est celle qui offre les services qui conviennent le plus aux besoins du client. Il est donc essentiel de ne pas se précipiter et de prendre le temps nécessaire pour sélectionner le prestataire avec le meilleur rapport qualité prix.

La plupart des entreprises proposent des calculateurs de devis en ligne, où le client peut remplir un formulaire avec ses besoins spécifiques, et recevoir instantanément une estimation du tarif. Les devis obtenus permettent de se faire une idée sur les prix du marché, de comparer les services, et d’avoir un coût approximatif pour le projet de déménagement.

Quel que soit le pays de destination, la clé d’un déménagement réussi est une organisation bien à l’avance et sans faille. Obtenir des devis, comparer, lire les avis des anciens clients et se renseigner sur les entreprises sont des étapes à ne pas négliger, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Dans tous les cas, il faut rappeler qu’un déménagement à l’international représente un investissement financier important, et qu’il est toujours possible de maîtriser ce budget à l’aide de quelques astuces qui permettent de réduire les prixL’allègement de la facture se joue sur la partie variable du devis, car les frais fixes sont difficiles à modifier.

S’organiser suffisamment à l’avance

Le déménagement à l’international est une tâche complexe, qui nécessite beaucoup d’organisation et de méthode. Il doit donc être entrepris d’une manière structurée, étape par étape, et en prenant le temps nécessaire, notamment pour les formalités administratives qui accompagnent ce type de projet.

Une organisation à l’avance permet de choisir sans précipitation les prestations les plus adaptées, et au meilleur tarif, tout en prenant le temps de négocier le prix auprès des entreprises spécialisées. Par ailleurs, une préparation anticipée permet d’étaler sur le temps les différents postes de dépenses en rapport avec le déménagement.

Faire le tri dans les affaires avant de les transporter

Avant d’emballer les affaires pour le grand départ, il est primordial d’effectuer un tri préliminaire, pour réduire le volume et ainsi alléger la facture de transport. Cette étape représente également une occasion de jeter, vendre ou donner des effets inutilisés ou en mauvais état de fonctionnement.

De nombreux expatriés trouvent plus judicieux et plus économique d’acheter de nouveaux meubles une fois arrivés sur place, et de revendre les anciens. Cette solution permet non seulement de réduire le coût du transport, mais aussi les frais de douane liés à l’export de certains produits, dans le pays de destination.

Partager un conteneur et faire preuve de flexibilité

Certains clients n’ont pas besoin d’un conteneur en entier, vu la petite quantité de marchandises qu’ils transportent. Il est alors plus intéressant dans cette situation, de partager un conteneur avec d’autres particuliers, à condition de faire preuve de flexibilité dans les délais de livraison et de ne pas avoir des contraintes particulières quant à la date d’emménagement.

Le choix de la période de déménagement est un élément important qui influe sur le prix global. Il est donc essentiel de bien choisir la date, en évitant les hautes saisons, pendant lesquelles les déménageurs sont les plus chargés.

Eviter les formules tout-compris proposées par les déménageurs

Certaines tâches peuvent être effectuées sans forcément avoir besoin de faire intervenir un professionnel. Il est ainsi possible de prendre une formule où seul le transport des marchandises est pris en charge par la société de déménagement. Les autres opérations comme l’emballage, ou l’acheminement des affaires jusqu’à la plateforme de groupage, peuvent être réalisées par le client lui-même, en utilisant ses moyens personnels.

Cette alternative est une formule économique, mais elle nécessite plus de temps, une plus grande logistique, et une organisation supplémentaire. Avant de choisir l’option la plus rentable, il est toujours utile de comparer les tarifs. Par exemple, si le prix de location d’un véhicule pour transporter les affaires jusqu’à la plateforme est proche de celui proposé dans la formule du déménageur, alors il est plus judicieux de prendre la collecte à domicile pour simplifier le processus.

Se renseigner sur les aides financières possibles

Certains employeurs prennent en charge partiellement ou en totalité le déménagement à l’étranger, y compris les formalités administratives et le transport. Même si cela reste rare, il est toujours utile de se renseigner auprès du nouvel employeur dans le pays de destination.

Par ailleurs, il existe certaines aides au déménagement, octroyées par des organismes privés ou publics, dans le cadre de la mobilité des salariés. Il ne faut pas hésiter à se renseigner sur ces primes auprès du comité collectif d’entreprise, des assurances privées ou de l’employeur lui-même. Des aides financières sont proposées par Pôle Emploi, dans le cadre d’un plan de soutien à la mobilité internationale.

Se charger soi-même du transport

De nombreux particuliers choisissent de transporter leurs biens sans faire appel à une société de déménagement. Ainsi, il est possible d’opter pour la location d’un camion ou pour un transport collectif entre plusieurs personnes.

Pour un déménagement dans un pays proche, la location d’un camion est une alternative intéressante, à condition d’être en possession d’un permis approprié à ce type de véhicule, ou d’un permis international le cas échéant. En effet, pour un déplacement en dehors de l’espace européen, il est obligatoire de disposer d’un permis de conduire international pour pouvoir circuler. Il est également recommandé de recourir à une agence de location internationale, pour bénéficier des tarifs les plus bas.

Le déménagement peut être encore moins cher en se regroupant entre particuliers, et en profitant d’un même voyage pour acheminer les affaires de tout le monde en même temps. De nombreuses annonces de mise en relation sont disponibles sur internet. 

Les autres facteurs qui impactent le prix d’un déménagement international

Lors de l’organisation d’un déménagement international, certains éléments sont souvent oubliés ou sous-estimés dans l’évaluation du prix global. Pourtant, il est essentiel de maîtriser tous les facteurs pour pouvoir alléger le devis.

Parmi les éléments à prendre en considération, figure la question de l’assurance déménagement. Il s’agit d’une étape clé dans le processus, car elle permet de dédommager le client en cas d’imprévus avec le transport, pouvant être une perte, une casse ou un retard de livraison. Il s’agit d’une manière de protéger les marchandises et de tranquilliser le client. Le montant de l’assurance est calculé en fonction de la valeur des biens à acheminer.

La date du déménagement, en rapport avec la saisonnalité, est également à prendre en compte quand il s’agit de calculer le prix de la prestation.

Pour un déménagement international, la basse saison se situe en automne et en hiver, c’est-à-dire durant la période qui s’étale de septembre à mars, où les dates disponibles sont plus nombreuses, et les prix sont plus bas.

A l’inverse, la haute saison pour un déménagement international se situe en été, saison pendant laquelle il y a plus de demandes de la part des clients, motivés par le beau temps et les vacances scolaires des enfants. La plus grande partie des déménagements ont lieu en été, ce qui provoque incontestablement une hausse de prix, avec une différence conséquente par rapport à la basse saison.

Indépendamment de la saisonnalité, il est toujours recommandé d’éviter les déménagements pendant les périodes les plus chargées pour les entreprises spécialisées, à savoir les vacances de Noël, les vacances scolaires, les weekends et les fins de mois.

Enfin, certaines entreprises de déménagement prévoient dans leurs contrats des services extras, qui ont pour effet de gonfler le tarif. Le client se doit donc d’être attentif et de ne pas forcément demander au déménageur de tout prendre en charge. Beaucoup de tâches peuvent en effet être réalisées par la famille elle-même, sans avoir besoin des prestations d’un professionnel.